Appellation d'Orignie Contrôlée

Château de Vayres
Château de Vayres

Déjà à l’époque Gallo-Romaine, le village de Vayres « Varatedo », avait une grande importance stratégique puisqu’il était la première étape de la Voie Impériale de Bordeaux à Périgueux, ainsi qu’en témoigne l’histoire du splendide Château de Vayres et du port de Saint-Pardon. La région a ainsi connu un bel essor et dès le début du XIXème siècle, les vins de l’appellation étaient réputés comme le mentionne Charles Cocks dans son célèbre ouvrage « Bordeaux et ses vins » (1850) : « Sans prétendre rivaliser avec le Médoc et les Saint-Emilion, les vins des Graves de Vayres (…) peuvent être classés parmi les meilleurs vins du Libournais, immédiatement après les deuxième crus de Pomerol. »

Château Pichon Bellevue
Château Pichon Bellevue

C’est au sud-ouest de Libourne, sur la rive gauche de la Dordogne, dans une enclave relativement restreinte, que se niche tout le vignoble de l’appellation. Ses parcelles occupent les belles coupes graveleuses d’anciennes terrasses alluviales du fleuve, par le fait très bien drainée. Son aire géographique s’étend ainsi sur la commune de Vayres et le plateau d’Arveyres, d’une superficie d’environ 700 hectares sur lesquels travaillent une trentaine de viticulteurs. C’est donc par la richesse de son terroir et par la commune qui l’accueille que l’appellation hérite naturellement de son nom : « Graves de Vayres ».

Château Pichon Bellevue
Château Pichon Bellevue

Elle est officialisée en 1931 par un arrêt de la Cour d’appel de Bordeaux, et consacrée comme appellation contrôlée en 1937 par l’Institut National des Appellations d’Origine. Elle fait aujourd’hui partie intégrante du groupe organique des Côtes de Bordeaux. 

En savoir plus : Maison des Vins des Graves de Vayres

Terroir et cépages

Château Pichon Bellevue
Château Pichon Bellevue

A chaque terroir son cépage !

Concernant les rouges, nous cultivons majoritairement du Merlot (Encépagement à 75%) : de maturité précoce, il se plait dans les sols graveleux, exposés à la fraicheur de la Dordogne, et apporte souplesse et rondeur dans nos assemblages.

Nous cultivons également du Cabernet Franc (encépagement à 20%) : très sensible au microclimat et au terroir, il craint l’eau de l’arrière-saison et demande beaucoup de soins. Ses meilleures années sont celles de sècheresse. Son intérêt dans l’assemblage est d’apporter de l’harmonie entre le Merlot et le Cabernet Sauvignon qui manquent parfois de complexité et de charme.  

Et du Cabernet Sauvignon (encépagement à 5%) : de maturité plutôt tardive, il donne des couleurs profondes, apporte structure et tannins au vin, lui assurant un bon potentiel de vieillissement.   

Nos cépages blancs quant à eux sont répartis majoritairement en Sauvignon Gris et Blanc (encépagement à 60%) : le Sauvignon met en avant les arômes vifs et typiques du terroir, il confère au vin un nez très expressif et un bouquet délicat.

Sans oublier le Sémillon (encépagement à 40%) : Cépage historique du Bordelais, il est généralement récolté en sur-maturité. De ce fait, il joue des notes puissantes, fines et suaves, tout en rondeur. Il apporte générosité et élégance dans l’assemblage avec le Sauvignon. En mono-cépage (100% sémillon), un passage en barrique lui confère des arômes de miel et de vanille, apporte une texture grasse et ample en bouche que l’on retrouve bien dans notre vin blanc moelleux nommé « Cuvée Milady ».